TÉLÉCHARGER LINUX SLACKWARE


8/10 (5 votes) - Télécharger Slackware Linux Gratuitement. Slackware est une système d'exploitation Linux spécialement développé pour les serveurs et. Télécharger Slackware sur autosec4u.info: Slackware est considérée comme la plus ancienne des distributions GNU/Linux à ce jour. 9 oct. Profitez de l'un de plus vieux système d'exploitation sous Linux, packs pour améliorer l'environnement de bureau avec le logiciel Slackware.

Nom: LINUX SLACKWARE
Format: Fichier D’archive
Version: Nouvelle
Licence: Usage Personnel Seulement
Système d’exploitation: iOS. Windows XP/7/10. MacOS. Android.
Taille: 64.63 MB

Les Slackbuilds sont des scripts Bash sur lesquels est écrite la recette pour empaqueter le logiciel à partir de ses sources. Voici la nouvelle mouture du projet MLED, qui a été entièrement revu et corrigé. Il est principalement utilisé dans quelques mairies, médiathèques, écoles et stations de radio du sud de la France. Un peu plus d'un mois après la sortie de Slackware Pour rappel, le projet MLED Microlinux Enterprise Desktop fournit un poste de travail professionnel robuste et complet, basé sur Slackware Linux et l'environnement de bureau Xfce, avec une multitude d'améliorations. Il est actuellement utilisé dans quelques mairies, médiathèques, écoles et stations radio du sud de la France. MLED

Slackware est la plus ancienne des distributions GNU/Linux à être encore active. .. télécharger des sources, les compiler, et créer un paquet Slackware qu'on. 29 avr. Slackware est la plus ancienne des distributions GNU/Linux toujours sortie de Slackware , MLED est disponible au téléchargement. Slackware est une distribution GNU/Linux qui, à la différence d'autres distributions populaires, . développés ; il y a aussi un LiveCD qui peut être téléchargé librement, mais l'ensemble de 4 CD / 1 DVD et les logiciels externes sont chargés.

Merci à Nÿco, Florent Zara, tuiu pol, Ellendhel, asteroid, Xavier Claude, apostle et Benoît pour leur aide durant la rédaction de cette dépêche.

Télécharger Slackware : un environnement de bureau pour Linux

Le 6 juin , Patrick Volkerding, fondateur et mainteneur de Slackware, a accordé un entretien à LinuxQuestions. Au cours de celui-ci, il a répondu aux questions collectées auprès des utilisateurs du forum Slackware du site, qui depuis des années est plus ou moins considéré comme le forum officiel du projet. On y apprend beaucoup de choses sur la cuisine interne de la distribution et les conditions notamment économiques de son maintien.

Étant donnée la discrétion générale de Pat, et s'agissant de quelqu'un qui depuis le tout début a vécu de près l'évolution du monde Linux, il nous a semblé intéressant de proposer sur LinuxFr.

Les noms qui suivent entre parenthèses certaines questions sont les pseudonymes des utilisateurs qui les ont initialement proposées. Nous avons également jugé bon d'ajouter des liens, notamment pour clarifier ce qui peut ne pas être familier aux lecteurs francophones et aux plus jeunes relativement à Pat, envoyé sur Terre en l'an de grâce Pour finir, nous remercions LinuxQuestions.

Merci à Alain pour sa participation à la traduction et à Cyrille Pontvieux et Yves Bourguignon pour leur relecture. Le fondateur et mainteneur de la plus ancienne distribution encore en activité a accordé un entretien sur Linux Questions. Il y a répondu aux questions qu'a sélectionnées le site parmi celles posées par les utilisateurs de son forum Slackware.

Le résultat a été publié hier, et est lisible en anglais sur le forum Interview. On y apprend pas mal de choses sur la cuisine interne de la distro et sur les conditions notamment économiques dans lesquelles Pat assure son maintien.

Salix a pour gestionnaire de bureau principal Xfce. Vous pouvez, si besoin, relire cette dépêche pour vous remémorer les liens existants entre Salix et Slackware. Salix Xfce Les paquets de localisation sont disponibles pour une centaine de langues via le gestionnaire de paquets.

Les codecs multimédias supplémentaires sont disponibles en un clic. Sourcery, une nouveauté maison, est un outil pour gérer et installer les paquets en les compilant à partir de Slackbuilds, scripts automatisant la compilation de paquets à partir des sources.

Le gestionnaire de paquets Slackware, Pkgtools, est inclus. Le pilote libre Nouveau, pour les cartes et puces graphiques NVidia, est inclus par défaut et améliore sensiblement les performances graphiques. Slackware est la plus ancienne distribution Linux encore en activité.

Slackware a su évoluer au cours du temps et propose, comme toujours, une liste de logiciels très à jour sur une base éprouvée.

Slackware : un environnement de bureau pour Linux

Aller au contenu Aller au menu. Trier par: Derrière une évolution apparemment triviale du numéro de distribution se cachent pourtant des évolutions notables: MLED est dorénavant disponible dans deux déclinaisons différentes: Bonne lecture à tous, et Have fun! Bonne lecture! Plus de détails dans la suite de la dépêche. Après neuf mois de gestation, la version Longtemps maintenue par Patrick Volkerding seul, Slackware est maintenant faite par un petit groupe de contributeurs bénévoles. Cette version n'introduit pas de changements suffisamment majeurs pour la numéroter Cependant, outre les habituelles mises à jour de logiciels, quelques changements méritent d'être mentionnés ; ils sont détaillés dans la seconde partie de la dépêche.

Il est aussi recommandé d'acheter les médias d'installation afin de soutenir le projet. Après plusieurs mois de développement, l'équipe de Salix est très heureuse de vous présenter la version finale de Salix Live Salix Live offre un environnement de bureau complet qui peut d'être utilisé de manière totalement nomade tout en étant entièrement personnalisable. Le mot de passe root est 'live'. Slackware XFCE 4.

Je vous invite donc à consulter ce petit survol des nouveautés à la sauce FRLinux Il s'agit bien sûr d'un survol de la distribution vous permettant de voir rapidement les nouveautés. On l'attendait pour la rentrée, elle arrive aujourd'hui!

La version Dernier xorg, avec pilotage evdev des périphériques KDE 4. Mais ce qui marque vraiment la nouveauté de cette Slackware Patrick Volkerding nous apprend dans les notes de versions qu'un prochain rapprochement avec s port sur IBM et avec ARMedslack est en cours.

Par rapprochement on parle d'intégration au projet officiel. Après 16 ans de bons et loyaux services, Slackware abandonne le format tgz. Rien de bien fondamental en fait, le principe des paquets reste le même, ce sont des archives tar compressées. Les archives en elles-mêmes ne changent pas du tout, par contre gzip est abandonné au profit de xz. Le résultat est sans appel: Fedora commence à fournir un support LZMA.

Debian n'a pas encore de paquet xz-utils.

LINUX SLACKWARE TÉLÉCHARGER

En ce froid 11 décembre , Patrick Volkerding est content de nous présenter la Slackware nouvelle, à savoir Slackware Après une seule RC, une nouvelle mouture de la plus ancienne des distributions Linux est sortie. Cette nouvelle version est d'ailleurs plus une évolution qu'une révolution. Au chapitre des vrais nouveautés: Slackpkg fait son apparition dans la branche officielle.

C'est un gestionnaire de paquets semi-automatisé qui, rassurons les puristes, ne gère pas les dépendances mais facilite certaines tâches comme la vérification des paquets, leur mise à jour, la "purge" du système, etc. Rassurons-nous aussi, il n'est que dans extra. Slackware ayant pour raison première la stabilité il ne peut en être autrement.

C'est donc KDE 3. D'autre part Patrick Volkerding rappelle que même si cette distribution est disponible gratuitement, si vous aimez cette distribution pensez à la soutenir en achetant des CD et DVD qui seront prochainement disponibles sur sa boutique en ligne.

La table de partition présentée ci-dessous est purement illustrative. Il s'agit ici d'une table de partition très simple. Les étapes de partitionnement démontrées précédemment avec fdisk peuvent être également effectuées avec cfdisk en naviguant dans le menu de l'interface utilisateur avec les touches de tabulation et les flèches de navigation du clavier:. Si vous n'avez jamais installé Slackware auparavant, vous pouvez avoir une vue d'ensemble basique du programme d'installation en lisant ce menu d'aide.

Mais si vous n'avez jamais utilisé un programme bâti sur curses , cette aide vous paraitra utile. Avant d'aller plus loin, Slackware vous donne la possibilité de sélectionner un clavier différent. Si vous utilisez un clavier US standard QWERTY vous pouvez sauter cette étape, mais si vous utilisez un autre clavier, vous pouvez sélectionner le bon type par ce biais. Cela vous assure que la touche sur laquelle vous allez appuyer fera exactement ce que vous vous attendiez qu'elle fasse.

Si vous avez créé une partition de swap , cette étape vous permettra de l'activer avant de faire tourner des applications gourmandes en mémoire comme l'installation des paquetages. L'espace de swap est essentiellement de la mémoire virtuelle. Cela permet à votre ordinateur de basculer des programmes de cette région à la mémoire vive dans un sens ou dans l'autre, vous permettant donc d'utiliser plus de mémoire que votre ordinateur n'en a physiquement. La prochaine étape consiste à sélectionner la partition root et toutes les autres partitions que nous voulons que Slackware utilise.

Informations

Différents systèmes de fichiers vous sont proposé et il vous sera demander la partition doit être formatée ou non. Si vous utilisez une nouvelle partition, il faut absolument la formater. Par contre, si vous avez une partition qui contient des données , ne la formatez pas sinon vos données seraient perdues.

SLACKWARE TÉLÉCHARGER LINUX

Cela leur permet d'installer de nouvelles versions de Slackware sans avoir à sauvegarder leurs données auparavant. Ici vous allez indiquer au programme d'installation où trouver les paquets Slackware. Si vous avez installé les paquets sur une partition que vous avez déclarée à l'étape précédente, vous pouvez installer à partir de cette partition ou d'un répertoire pré-monté Il faudra avoir monté au préalable cette partition avec mount 8.

Consultez le chapitre 11 pour plus de détails. Nous ne discuterons seulement de l'installation à partir du DVD, mais les autres méthodes sont similaires et aussi simples. Une caractéristique unique de Slackware est sa manière de diviser les paquets en ensembles de disques. L'accès réseau aux serveurs FTP était par le passé uniquement disponible via des modems bauds d'une lenteur stupéfiante. Slackware était par conséquent divisée en ensembles de disques pouvant tenir sur des disquettes.

Cela facilitait énormément le téléchargement pour les utilisateurs et leur permettaient d'installer uniquement les paquets qu'ils désiraient.

L'installateur Slackware offre encore aujourd'hui la possibilité de sélectionner les paquets à installer. Il est ainsi possible de ne pas installer les paquets jugés non nécessaires tels que X et KDE sur les serveurs headless sans écran ou Emacs. Nous arrivons finalement à l'étape principale l'installateur. À ce stade, Slackware va vous demander quelle option utiliser pour la sélection des paquets.

S'il s'agit de votre première installation de Slackware, l'option full est fortement recommandée. Même si ce n'est pas votre première installation de Slackware, l'option full demeure la méthode recommandée. Les options menu et expert permettent de choisir individuellement les paquets à installer et sont destinées aux utilisateurs aguerris ayant une bonne connaissance du système d'exploitation.

Ces options permettent aux utilisateurs experts d'installer un système minimal. Si vous ne savez pas ce que vous faites et parfois même si vous le savez , vous êtes susceptible de laisser de côté des pièces cruciales du système et de vous retrouver avec un système non fonctionnel.

Cet option installe tous les paquets nécessaires, puis sollicite l'intervention de l'utilisateur pour chaque paquet supplémentaire. Le gros avantage ici est qu'une pause avant l'installation de chaque paquet, offrant ainsi une brève description du contenu de chaque paquet.

Pour un nouvel utilisateur, cette introduction au contenu de Slackware peut être instructive. Pour la plupart des utilisateurs, il s'agit d'un processus long et fastidieux. Les options custom et tagpath ne doivent être utilisées que par des utilisateurs experts Slackware. Ces options permettent de procéder à une installation personnalisée à partir de Tagfiles personnalisées.

Les Tagfiles sont rarement utilisées et sortent de la portée de cet article. Une fois tous les paquets installés, l'installation est arrivée pratiquement à terme.

À ce stade, Slackware vous invite à procéder à diverses tâches de configuration de votre système d'exploitation. La plupart de ces tâches de configuration sont facultatives, mais il est en général nécessaire de configurer certaines options. En fonction des paquets que vous avez installés, les tâches de configuration qui vout seront proposées peuvent différer de celles indiquées ici, mais les plus importantes sont présentées ici.

La première chose que vous serez probablement invité à configurer est un disque de démarrage. Par le passé, il s'agissait généralement d'une disquette 1,44 Mo, mais le noyau Linux d'aujourd'hui est beaucoup trop grand pour tenir sur une seule disquette.

Slackware vous propose ainsi de créer une clé USB amorçable. Votre ordinateur doit bien sûr supporter le démarrage à partir d'une clé USB la plupart des ordinateurs modernes disposent de cette fonction.

Noter que le processus de création de la clé USB de démarrage détruira toute donnée initialement présente sur la clé. La configuration de LILO boot loader est une étape indispensable. LILO prend en charge l'amorçage du noyau Linux et la connexion à un initrd ou au système de fichiers racine.

Slackware offre ici quelques options pour configurer LILO. La méthode simple tente de configurer automatiquement LILO pour votre ordinateur, et fonctionne bien avec des systèmes très simples. Si Slackware est le seul système d'exploitation sur votre ordinateur, cet option peut facilement installer et configurer LILO pour vous sans aucun souci. Cet option va vous guider à travers chaque étape et vous proposer la configuration d'un dual-boot pour Windows et d'autres systèmes d'exploitation Linux.

Il vous permet également d'ajouter des paramètres de commande du noyau la plupart des utilisateurs n'auront pas en general besoin d'en spécifier. Cette étape simple vous permet de configurer et d'activer une souris en mode console pour une utilisation à l'extérieur des environnements graphiques. En activant une souris en mode console, vous serez en mesure de facilement copier et coller à partir de l'intérieur du terminal Slackware.

La plupart des utilisateurs trouveront leur bonheur avec l'une des trois premières options, mais beaucoup d'autres options sont offerts en prime, et les anciennes souris serie à deux boutons fonctionnent évidemment.

L'étape suivante de la finalisation de votre installation est la configuration du réseau. Si vous ne souhaitez pas configurer votre réseau à ce stade, vous pouvez passer outre. Dans le cas contraire, vous serez invité à fournir un nom d'hôte pour votre ordinateur. N'entrez pas de nom de domaine, le nom d'hôte suffit.

L'écran suivant vous invite à entrer un nom de domaine, comme par exemple example. Vous disposez de trois options lors de la configuration de votre adresse IP. Vous pouvez attribuer une adresse IP statique, ou utiliser le protocole DHCP, ou aussi configurer une connexion loopback. L'option la plus simple, et probablement la plus courante pour les ordinateurs portables ou les ordinateurs sur un réseau de base, est de laisser un serveur DHCP attribuer une adresse IP dynamique.

En pratique, cela se traduit souvent par l'attribution de la même adresse IP puisque dhcpcd et dhclient demandent tous les deux l'attribution de l'adresse IP précédemment assignée. Si l'adresse n'est pas disponible, une nouvelle adresse IP est attribuée, mais, sur les réseaux de petite taille, cela arrive très rarement. L'écran final lors de la configuration d'une adresse IP statique est un écran de confirmation, où vous êtes autorisé à accepter vos choix, les modifier, ou même relancer la configuration IP si vous décidiez d'utiliser DHCP.

Votre configuration réseau est maintenant terminée. L'écran suivant vous invite à configurer les services que vous souhaitez exécuter automatiquement au démarrage.

Lisez les descriptions qui apparaissent à la fois à la droite du nom du service ainsi que dans le bas de l'écran afin de décider si ce service doit être activé par défaut.

LINUX SLACKWARE TÉLÉCHARGER

Comme mentionné dans la fenêtre de démarrage des services, vous ne devez activer que les services de démarrage que vous avez réellement l'intention d'utiliser. Cela réduit non seulement le temps de démarrage de votre ordinateur, mais offre également un système plus sécurisé. Chaque ordinateur a besoin de garder une trace de l'heure actuelle, et avec autant de fuseaux horaires comment Slackware arrive-t-il savoir lequel utiliser?

Distributions Linux

Et bien, il faut spécifier lequel utiliser, et cette section vous montre comment procéder. Si l'horloge matérielle de votre ordinateur est réglée sur UTC Coordinated Universal Time , vous devrez sélectionner cela. La plupart des horloges ne sont pas réglées sur UTC de l'usine mais vous pouvez effectuer vous même ce réglage, Slackware y est indifférent.

Il vous suffit ensuite de sélectionner votre fuseau horaire dans la liste fournie. Si vous avez installé la série de disques X, vous serez invité à sélectionner un gestionnaire de fenêtres par défaut ou environnement de bureau. Ne vous inquiétez pas si les options que vous voyez ci-dessous ne correspondent pas à ceux que Slackware vous propose.

Xwmconfig ne propose que des choix que vous avez installés. La dernière étape de la configuration est la mise en place d'un mot de passe pour l'utilisateur root. L'utilisateur root est le super utilisateur sur Slackware et tous les autres systèmes d'exploitation de type UNIX. Pensez à l'utilisateur root comme l'administrateur. L'utilisateur root sait tout, voit tout, et peut tout faire.

Par conséquent, définir un mot de passe root relève du bon sens. Retirez le disque d'installation de Slackware, et si vous avez effectué toutes les étapes correctement, votre ordinateur va démarrer sur votre nouveau système Slackware Linux. Lorsque vous avez redémarré votre nouvelle installation de Slackware, la toute première chose faire est de créer un utilisateur. Par défaut, le seul utilisateur qui existe après l'installation est l'utilisateur root , et il est dangereux d'utiliser votre ordinateur en tant que root , étant donné qu'il n'y a pas de restrictions quant à ce que l'utilisateur peut faire.