TÉLÉCHARGER AVENTIS INTERNAT PDF


PDF STORE: Médecine - Pharmacie - Dentaire. College / University Bookstore. Meilleures livres et cours de médecine gratuit à télécharger. Book. Pages Liked. TÉLÉCHARGER AVENTIS INTERNAT PDF - TS fréquente, impulsive, grave - au début: Motifs invoqués Réaction affective Éventuels équivalents suicidaires. 19 janv. Vous pouvez le télécharger. Volume: 6 mb. Forme: PDF. Lire aussi:Collection EMC référence Encyclopédie Médico-Chirurgicale 35 PDF.

Nom: AVENTIS INTERNAT PDF
Format: Fichier D’archive
Version: Dernière
Licence: Usage Personnel Seulement
Système d’exploitation: Android. Windows XP/7/10. iOS. MacOS.
Taille: 29.31 Megabytes

TS fréquente, impulsive, grave - au début: Motifs invoqués Réaction affective Éventuels équivalents suicidaires Mobilisation des proches. Troubles mnésiques: Troubles du raisonnement et du jugement: Troubles affectifs:

6 févr. Cliquer ici pour commencer à télécharger le fichier PDF de tous les . @l' anonyme parlant des cours d'Aventis-Internat: Ces cours, signés Dr. TÉLÉCHARGER FICHES AVENTIS INTERNAT GRATUITEMENT - Salam à gauche de votre navigateur PDF pour consulter directement le cours voulu. Fiches Aventis-Internat Ces fiches concernant le concours d'internat français(je suppose que c'est l'équivalent de la résidanat ici) C'est une sorte des fiches.

Tumeur splnique isole kyste hydatique, lymphome, angiosarcome Splnomgalie idiopathique tropicale endmie palustre. Les blastes dune leucmie aigu Les syndromes mononuclosiques cf et les autres lymphocytoses polyclonales ractionnelles: Classification de Binet: Ig intraveineuses mensuelles - Sujets jeunes: En labsence de t 9;22 ou dAbl-bcr: CT CT: Survie 5 ans: Abscence de cause de PG secondaire A3: Splnomgalie palpable A4: Marqueurs de clonalit ex: Splnomgalie chographique B4: En urgence: Phosphore 32 effet rmanent - sujets trs jeunes: Hydrops ftalis gravit majeure Lthale in utro, anasarque ftale Hb Bart 4: En cas de drpanocytose SS: Hyperleucocytose PN et thrombocytose associes frquentes - lectrophorse de lHb: Hmolyse aigu: AH immuno-allergique.

Corpusculaires - constitutionnelles: Infections aigus bactriennes: Traiter ltiologie: Complter bilan martial Fer srique coefficient de saturation de la transferrine transferrine. ARSIA mylodysplasie ; - intoxication isoniazide, cyclosrine, chloramphnicol - intoxication par le plomb - hyperthyrodie - dficit en vitamine B1 - dficit en cuivre.

Saignement distillant: Hb puis VGM normaux Entre 3 et 6 moi: BOM indispensable pour le diagnostic Mylofibrose: Absence de syndrome tumoral, complication infectieuse, notion de prise mdicamenteuse.

AVENTIS INTERNAT PDF TÉLÉCHARGER

Rduction isole en principe des prcurseurs granuleux, soit totale, soit limite aux lments les plus mrs aspect de blocage de maturation souvent au stade promylocyte ; raction lymphoplasmocytaire ; limine les diagnostics diffrentiels, mais si doute: BOM , recherchant aplasie Neutropnies des infections svres Neutropnies auto-immunes etc Captopril, Ticlopidine, Quinidine.

G- dont entrobactries et pyocyanique par ex: Aciclovir IV: Voie extrinsque: Fibrinolyse secondaire Sous laction de la plasmine produits de dgradation: PDF et D-dimres, dactivit anti-coagulante. Rtention ftus mort Hmatome rtroplacentaire Embolie amniotique Toxmie gravidique Eclampsie Mle hydatiforme.

Valeurs normales Fibrinolyse primitive N dim. D Rhsus , C, c, E, e ; le systme KELL lAg K Ac immuns et irrguliers - produits seulement si allo-immunisation par des GR trangers transfusion incompatible, grossesse - ne sont pas prsents chez tous les individus Ac irrguliers - frquence variable selon les groupes immunognicit variable, Ag D trs immunogne A part: Purpura posttransfusionnel Raction du greffon contre lhte dme aigu du poumon hmodynamique Autres ractions allergiques.

Dbut brutal, malaise, cphales, fivre, frissons, douleurs lombaires, Malade sous anesthsie gnrale: Rgles de scurit transfusionnelle textes officiels: Exclure du don de sang les sujets fbriles, ayant une pathologie infectieuse, etc Rgles dasepsie lors du prlvement Strilisation des poches Respect de la chane du froid: Utilisation de produits sanguins dleucocyts par filtration: De plus pour les transfusions de plaquettes: Prvention secondaire, dont mres avec notion de thrombopnie materno-ftale no-natale des plaquettes concentr rythrocytaire ou Plus rarement, incompatibilit pour dautres par allo-anticorps anti-HPA-1A: Si urgence: Incompatibilit rythrocytaire: Fivre ; rythme ; altration de la biologie Cellules immunocomptentes du produit sanguin Irradiation des produits sanguins labiles lors des transfusions suivantes: Transfusions lentes, de faible volume.

Rarement bronchospasme et dme de Quincke immunis. RB1 Sauvegarde du gnome ex: Absence de snescence Diminution des besoins en facteurs de croissance Perte de linhibition de contact. Interrogatoire et examen physique Parasitologie des selles Colonoscopie totale avec iloscopie et biopsies systmatiques. Augmentation du volume de labdomen Matit dclive des flancs Dcouverte chographique.

Cancer du hile primitif. Adnopathies mtastatiques compressives. Empierrement du bas choldoque. Ampullome vatrien. Cancer de la tte du pancras, faux kyste. Compression extrinsque de la voie biliaire principale. Stnose cicatricielle post-chirurgicale. Tumeur hpatique, maligne, primitive ou secondaire. Abcs amibien ou bactrien. Kyste hydatique rompu dans les voies biliaires. Cancer de lsophage: Race asiatique ATCD familial de cancer gastrique ATCD d'ulcre gastrique, de gastrectomie totale Gastrite chronique atrophiante, gastrite hypertrophique Polypes adnomateux Consommation excessive de poissons et viandes fums, de nitrates.

Echographie et scanner de labdomen Echo-endoscopie gastrique Radiographie de thorax Coloscopie totale et transit du grle.

Cancer digestif le plus frquent: Permet des biopsies multiples Affirme le diagnostic de cancer Permet lexrse de polypes rectocoliques polypectomie. Douleurs abdominales Vomissements Troubles du transit avec arrt des matires et des gaz secondaire. Dfense puis contracture topographie selon l'origine TR: Hypovolmie Infection Insuffisance rnale Insuffisance respiratoire.

Par perforation d'un diverticule ou d'un cancer Douleur et contracture de la fosse iliaque gauche Choc franc et prcoce Pneumopritoine. Niveaux hydro-ariques: Sur appendicite, cholcystite, infection gnitale, sigmodite Problme difficile des occlusions post-opratoires prcoces. Vidange intestinale IIA: Douleurs abdominales Vomissements tardifs Arrt du transit prcoce Signes gnraux, modrs au dbut.

Mtorisme important avec tympanisme Touchers pelviens et palpation des orifices herniaires. Fivre modre Vomissements et constipation: Formes graves d'emble pritonite, formes toxiques Formes topographiques: Atteinte de gravit croissante: Tumfaction rnitente, rductible, impulsive la toux Situe sur un site expos: Tumfaction douloureuse, irrductible, non impulsive la toux Tardivement: ELIMINER Thrombose d'hmorrodes internes prolabes ou thrombose du prolapsus douleur atroce, dme trs important, aspect rouge vineux centr par une zone noirtre parfois ncrotique.

Cicatrisation spontane sans suture e. Contracture anale Ulcration triangulaire postrieure ou en raquette unique, marisques externes dans les formes chroniques , parfois localisation atypique antrieure, bipolaire femme ou latrale rare. Hospitalisation en USI, quilibration hydro-lectrolytique, surveillance Antalgiques, antispasmodiques, antibiotiques PA ncrosante Sphinctrotomie endoscopique si PA ncrosante grave dorigine biliaire.

Contage orofcal Incubation: AgHBs positif plus de 6 mois aprs une HB aigu dcouverte possible lors d'un don de sang. Hpatite B ou B-D chronique non active Surveillance clinique et biologique transaminases, marqueurs de rplication.

Elimine une cause extrahpatique d'ictre Recherche de signes d'HTP, statose, cirrhose. Anomalies de la NFS: Formation de polymres de sels de bilirubine par augmentation du passage biliaire de bilirubine non conjugue Bruns: Formation de bilirubine de calcium par hydrolyse de la bilirubine conjugue dans la bile sous leffet de certaines bactries. Calculs non calcifis radiotransparents lASP Vsicule fonctionnelle. Certains prconisent un curage ganglionnaire et rsection des segments IV et V.

Production danticorps spcifiques dun antigne Ag - rponse primaire: IgM de surface - LB matures: IgM et IgD de surface. Numration des LB circulants: C5b, 6, 7, 8, 9 Formation de pores membranaires par polymrisation de C9: Un monomre dIg: La lyse enzymatique dune IgG par la papane donne: Prsentation de peptides antigniques du soi ou provenant de virus ou bactries dveloppement intracellulaire Prsentation aux LT CD8 cytotoxiques lyse des cellules cibles exprimant leur surface les peptides antigniques Gnration des peptides processing: Rcepteur T structure, diversit, rpertoire.

Antignes de diffrenciation CD4, CD8. Cellules T auxiliaires et immunorgulation. Slection thymique positive et ngative.

Certaines sont induites par des anomalies des gnes de contrle de l'apoptose Fas, bcl2. Le dfaut de tolrance aux Ag du soi peut tre expliqu par:. PAF-acther, prostaglandines, leucotrines. Le granulome inflammatoire.

Raction inflammatoire: Blessure, ncrose cellulaire et effraction vasculaire. Arrive de protines fibronectine, vitronectine, fibrinogne intervenant dans la formation dune matrice permettant la migration cellulaire. Rle des cellules inflammatoires: Rparation du derme: Diffrents aspects pathologiques Cicatrice hypertrophique Aspect inflammatoire, rouge jusquau 6me mois, associ un prurit.

Cicatrice chlode Hypertrophie de la cicatrice masse rgulire, polylobe, dure, incolore voluant encore aprs le 6me mois.

AVENTIS INTERNAT PDF TÉLÉCHARGER

Cicatrice rtractile Rtraction dans laxe de la cicatrice due une suture mal ralise ou une perte de substance non traite. Cicatrice dyschromique Hyper ou hypopigmentation aprs abrasion cutane. Cicatrice largie lie la topographie tension cutane importante: Cicatrice tatoue Due un parage initial dfectueux.

Particules pigmentes laisses en place puis recouvertes par le nouvel piderme. Kyste dinclusion dermique Incarcration de fragments cutans dans la cicatrice. Infarctus du greffon coagulopathie de consommation. Dtrioration progressive et irrversible de la fonction du greffon Lsions vasculaires prolifration endothliale et des fibres musculaires lisses Fibrose interstitielle.

Signes gnraux fivre, oedme du greffon Dysfonctionnement de lorgane transplant: Inhibition de la production de cytokines IL Le principe de sauvegarde de la dignit de la personne humaine est reconnu comme valeur constitutionnelle par le Conseil Constitutionnel.

La rglementation actuelle fixe: Don finalit thrapeutique exclusivement Donneur majeur et jouissant de son intgrit mentale Receveur: Fivre contrle plusieurs reprises, par voie rectale, le matin au rveil, aprs 15 mn de repos strict au lit liminer fivre factice, erreur de lecture.

Srologies bactriennes: Auscultation cardiaque souffle Aires ganglionnaires toutes Palpation abdominale Palpation des pouls Touchers pelviens Examen des mollets Peau: Anmie inflammatoire: Mthode de Westergren VS normale: Paludisme P.

Signes neurologiques confusion coma: Leishmaniose viscrale: Frottis sanguin en dehors du paludisme trypanosomes, leishmaniose, microfilaires Examen parasitologique des selles Entamba histolytica, Schistosoma mansoni Examen parasitologique des urines: Schistosoma haematobium Radiographie du thorax: Palpation de toutes les aires ganglionnaires schma dat Caractristiques de s ganglion s: Adnite tuberculeuse Adnite pyognes streptocoque, staphylocoque Maladie des griffes du chat Bartonella henselae: Sensibilit abdominale diffuse Toucher rectal sang, glaires Signes de dshydratation Signes extra-digestifs lsions cutanomuqueuses, articulaires, adnopathies.

Mtronidazole Mtronidazole Ganciclovir, foscarnet Aucun traitement spcifique, paromomycine Non codifi, albendazole parfois efficace Cotrimoxazole ou pyrimthamine Associations variables: Polymorphisme des lymphocytes: Toute fivre persistante sans hyperleucocytose doit faire voquer le diagnostic et faire pratiquer hmocultures, coprocultures et srodiagnostic de WIDAL-FLIX Une authentique typhode peut sobserver chez un sujet vaccin Faible prvalence en France mais frquence des cas imports. Salmonella Silencieuse, parfois typhi, paratyphi A,B,C Fivre progressive, cphales diarrhe transitoire Maladie humaine, transmission frontales, insomnie, pistaxis oro-fcale directe manu-porte Pouls dissoci trop lent par ou indirecte eau, crudits, rapport la fivre crustacs, boissons Mtorisme abdominal, Dclaration obligatoire splnomgalie Biologie: Mesures hygino-dittiques: Population risque: Porte dentre cutane, chronique ulcres Rarement infections post-opratoires ou aprs injection IV chez le toxicomane Pays en voie de dveloppement: Est galement associe une hyperactivit parasympathique dysautonomie: Infectieuses milieu de ranimation Maladie thrombo-embolique Blocage des muscles respiratoires: Malariae, P.

Vivax et P. Ovale Lisolement de P. Falciparum chez un sujet fbrile au retour dune zone dendmie impose lhospitalisation et la mise en route immdiate dune chimiothrapie anti-palustre risque daccs pernicieux palustre Prvalence: Sous forme asexue chez lhomme avec cycle hpatique 6 10 jours puis cycle rythrocytaire 48 72 h , avec trophozotes, schizontes ou gamtocytes - Pas de cycle hpatique pour P.

Autre choix: Contagiosit extrme, maximum 4 jours avant et 3 jours aprs le dbut de lruption Transmission arienne. Interdit la vaccination dans les 3 mois suivants.

Aventis Internat - Logiciel de QCM

Dbute 1 2 jours aprs le catarrhe, dure 1 3 jours, uni ou bilatral PHASE RUPTIVE Dbut lacm des signes gnraux qui rgressent , 3 4 jours aprs le dbut du catarrhe Exanthme maculo-papuleux non prurigineux, confluent, avec intervalles de peau saine Atteinte initiale cphalique sillons rtro-auriculaires , puis visage, tronc, membres Disparition en quelques jours avec desquamation inconstante Formes attnues frquentes depuis vaccination: Si enfant en Antipyrtiques, hydratation collectivit: Broncho-alvolite virale grave Atteintes neurologiques: Virus neurotrope ARN simple brin, famille des Rhabdoviridae Anthropozoonose pathogne chez tous les mammifres Rage canine: Inoculation lhomme par la salive dun animal infect en France, le chien , avec effraction cutane obligatoire plaie, morsure, griffure ou contact avec muqueuses.

Virus fragile, dtruit par savon et antiseptiques. Principaux rservoirs: Longue 3 semaines 4 mois permettant un traitement vaccinal Plus courte si morsure profonde ou en zone richement innerve. Toujours mortelle Tableau clinique dencphalomylite: Dsinfection par antiseptiques virucide virus fragile: J0, J3, J7, J14 et J30 - 2 injections: Morsures ou griffures graves, profondes, sigeant aux visage, cou, mains, lchage des muqueuses.

Infection Myxovirus, immunisante ge de prdilection: Transmission interhumaine stricte, par voie arienne Infection endmique avec foyers pidmiques collectivits Contagiosit 7 jours avant et aprs le dbut des signes. Superflus en pratique sauf si localisation extra-parotidienne isole Srologie anticorps spcifiques Isolement du virus salive ou LCR. Pour la contamination sexuelle: Primaire et secondaire par cotrimoxazole: Fivre Cphales Comitialit, signes de localisation Confusion mentale, troubles de la vigilance.

Adaptation ventuelle au germe si unique Clostridium perfringens: IgM puis IgG Rponse mdiation cellulaire: Dficit immunitaire Injection de gamma-glob. Fivre, rare parotidite Rougeole a minima, fivre Fivre, exanthme Syndrome pseudogrippal Poliomylite vaccinale: Recommande Recommande Recommande Voyage pays endmie Obligatoire ou forme injectable Enfant immunodprim.

Bases immunologiques et microbiologiques, indications, contre-indications, accidents, efficacit calendrier et caractre obligatoire des vaccinations exclus.

TÉLÉCHARGER FICHES AVENTIS INTERNAT GRATUITEMENT

Fivre, myalgies, douleur, phnomne dArthus si revaccination trop rapproche. Staphyloccus aureus Clostridium perfringens Shigella S. Exprimer le nombre de cas sur la population expose: Lorigine de la TIAC peut tre confirme avec la mise en vidence du micro-organisme.

Ce dernier nest pas toujours retrouv. Enqute sur la chane alimentaire: Douleur, ecchymose et dformation dans la rgion claviculaire Impotence fonctionnelle Confirmation radiologique. Chute sur le talon de la main femme ge - fracture par compression-extension: Traitement orthopdique: BABP 3 semaines puis manchette pltre 3 semaines ou manchette pltre 5 6 semaines si absence de lsion de larticulation RUI Mobilisation immdiate des segments digitaux Contrle radio clinique Rducation globale aprs ablation de limmobilisation.

Dplacement postrieur: Type de fracture classification: Complications cutanes de dehors Peu de complications sauf en dedans , vasculo-nerveuses cutanes, de dedans en dehors Trait de fracture transversal ou Trait de fracture: Eliminer une autre pathologie Rechercher les signes inflammatoire, tumorale classiques Oudart, Appley, Cabot.

Avec traitement Lsion mniscale isole: Rupture complte d'un LL Rupture complte d'un LC Immobilisation pltre Chirurgie discute en fonction de environ 6 semaines l'ge, dsir sportif, lsions associes, et aprs rducation. Mcanisme et svrit du traumatisme Douleur initiale Craquement Ecchymose ou hmatome, points douloureux sur trajet ligamentaire, mobilit conserve Tiroir antrieur, laxit frontale Pouls distaux, coloration des orteils Motricit et sensibilit des orteils.

Pas de craquement lors du traumatisme Pas de laxit ni tiroir antrieur Clichs standards: RAS Clichs dynamiques: RAS Traitement: Craquement initial Hmatome pr et sous-mallolaire externe uf de pigeon Laxit externe, tiroir antrieur Clichs standards: RAS ou arrachement osseux Clichs dynamiques: Recherche d'une complication immdiate vasculo-nerveuse rare ou cutane: Contexte daccident avec poly traumatisme: Corps tranger rayons mous Fracture ou lsion ostoarticulaire.

Douleur sur le trajet d'une gaine Douleur maximale la palpation du cul de sac proximal. Douleur spontane et pulsatille Lymphangite et adnopathies Fivre Hyperleucocytose.

AG, sous garrot pneumatique Excision large des tissus infects Prlvement bactriologique Pas de fermeture cutane Antibiothrapie adapte Pansement quotidien. Recherche de complication: Immobilisation postopratoire Antibiothrapie postopratoire adapter en fonction des prlvements Surveillance postopratoire. Stade II suppuration dans la gaine Excision de la gaine synoviale avec conservation des poulies. Stade III ncrose tendineuse Excision du tendon flchisseur, avec reconstruction secondaire. Pronostic plus mauvais si atteinte du visage, organes gnitaux, mains, appareil respiratoire, ou si brlure circulaire au niveau dun membre.

AVENTIS INTERNAT PDF TÉLÉCHARGER

Hospitalisation la demande d'un tiers HDT - Art. Hospitalisation d'office HO - Art. Risque pour euxmmes et pour autrui. Dclaration mdicale, non renouvellement, radiation par le procureur, ouverture de tutelle ou curatelle. Incapacit civile partielle, assist par un curateur pour les actes de dispositions, inligibilit, droit de vote conserv.

La responsabilit du mdecin est engage en cas de fautes ayant entran un dommage: Le mdecin aura rpondre: Le malade nentretient aucune relation juridique particulire avec le mdecin hospitalier: Mineur tuteur lgal Pension militaire Accident du travail Maladie professionnelle Sujet dans le coma. Certificat initial imprim spcial dure de larrt de travail Certificat de prolongation Certificat final: Pas dexamen biologique pour les hommes. Facteurs techniques: Facteurs mixtes: Formation initiale, puis continue Mesures de protection individuelle et collective.

T ncessaire lindemnisation Consultation mdicale certificat mdical initial en 3 exemplaires Rparation: Dclaration par la victime Certificat mdical en triple exemplaire Obligation de dclaration CPAM, inspection du travail par lemployeur de tout procd industriel ou substance employe susceptibles dengendrer une MP. Examens complmentaires: Insuffisance rnale aigu Pr-coma myxdmateux Crise thyrotoxique aigu Hypoglycmie Acido-ctose diabtique Insuffisance surrnale aigu Insuffisance hpato-cellulaire ou respiratoire aigu.

Etat de mal confusionnel Petit mal Hypoglycmie Hypercalcmie Hyponatrmie. Perception sans objet percevoir H. HEY Adhsion du sujet pas de critique du dlire. Syndrome unilatral - AVC ischmique: Crise dpilepsie gnralise au dcours Hypoglycmie Encphalopathie toxique. Maladie de Biermer Apraxique largissement du polygone de sustentation Marche petits pas Rtropulsion. Syndrome alterne Proprioceptif Marche talonnante Romberg non latralis Anomalies du sens de position segmentaire. Syndrome extra-pyramidal iatrogne neuroleptiques dyskinsies bucco-faciales.

Avec association dautres signes neurologiques syndrome frontal, syndrome crbelleux, dysautonomie. Iatrogne anti-dpresseurs tricycliques, lithium, valproate , alcoolisme Hyperthyrodie, hypoglycmie. EMG Normal ou trac anormalement riche avec potentiels de faible amplitude, de dure brve et polyphasiques. Sans myotonie: SLA, atteinte du tronc crbal pathologie ischmique, tumorale, malformative.

Dbut no-natal et antcdents familiaux EMG: Mningites les plus frquentes, dtiologie le plus souvent virale LCR: Signes focaux progressifs ou pseudo-vasculaires Atteinte possible des nerfs craniens Fivre parfois isole.

Collection Aventis

Virale entrovirus, myxovirus, HIV Pas de signes focaux ni troubles de la vigilance Myalgies, exanthme Ceftriaxone Syphilis: Accouchement difficile Prmaturit, souffrance no-natale, spina bifida Hypo ou hyperthermie Convulsions. Tableau de gastro-entrite ou de dshydratation fbrile AEG et troubles comportementaux Convulsions, coma Purpura fbrile.

Recherche de contage ou pidmie Recherche de porte dentre ORL, brche osto-durale, respiratoire, digestive, urinaire, valvulopathie, valve crbrale surtout si mningite rcidivante. Entrobactries Proteus, E. Coli Listeria Pseudomonas Staphylocoque, streptocoque. Paresthsies ou dysesthsies Hypoesthsie en chaussette Dficit de la loge antro-externe steppage Amyotrophie. Atteinte sensitivo-motrice Bilatrale et symtrique A prdominance distale Dbutant aux membres infrieurs.

Atteinte successive, asynchrone et asymtrique de plusieurs troncs nerveux Atteinte possibles des nerfs crniens. Potentiels sensitifs altrs Processus neurogne dans le territoire de plusieurs troncs VCN motrices ralenties ou normales. Vincristine, mtronidazole, cysplatine, disulfirame, nitrofurantone, phnytone, dapsone. Complications respiratoires Phlbites Troubles du rythme cardiaque dysautonomie.

Dvolution descendante, 2 4 semaines aprs arrt de la progression des symptmes Restitution ad integrum le plus souvent sauf si potentiels de fibrillation lEMG: Cphales rcentes, rebelles au traitement mdical, recrudescence nocturne, accentues par efforts et mobilisation cphalique Vomissements faciles, matinaux, calmant la cphale Diplopie, clipses visuelles Sensations vertigineuses, acouphnes Troubles de lhumeur et de la mmoire Fond dil: Cphales et vomissements importants Troubles de la vigilance obnubilation, coma Troubles neurovgtatifs, voire signes dengagement Fond dil: Clichs standards: Circonstances dclenchantes, mode de dbut ATCD lombalgiques, tumoraux, infectieux Radiographies standard: TDM remontant jusquau cne terminal ou mylographie par voie haute.

AVC sylvien superficiel antrieur: Hparinothrapie, puis relais par AVK Traitement de la cardiopathie: Mortalit globale: HBPM doses prventives pour prvention des complications thromboemboliques Nursing Lutte contre ldme crbral.

Traitement dune malformation vasculaire neuroradiologie interventionnelle, chirurgie. Cphale dbut brutal nauses et vomissements Syndrome mning sans fivre ni signe neurologique en foyer. Dsorientation temporo-spatiale isole Coma avec hmiparsie hmatome intracrbral associ. Prsence de sang hyperdense dans les espaces sous-arachnodiens sur les clichs non injects inondation ventriculaire ou hmatome intra-crbral. Urgence chirurgicale si hmatome intracrbral compressif Traitement retard si bonne tolrance neurologique: Lie la prsence de lsions plurifocales et dge diffrent dans la substance blanche du SNC Touche surtout la femme de 20 40 ans Incidence: Atteinte des voies longues surtout sensitives picotements, engourdissements Atteinte du tronc crbral syndrome vestibulaire, nvralgie du V, ophtalmoplgie internuclaire, paralysie faciale LIMINER Mylopathies compressives tumorales, cervicarthrosiques , virales HTLV-1 , syphilitiques, vasculaires angiomes, fistules dure-mriennes , sclrose combine Malformations de la charnire cervicooccipitale Tumeurs de la fosse postrieure mningiomes Syndromes vasculaires du tronc crbral Myasthnie Affections systmiques: Recherche de signes incompatibles avec une lsion unique nystagmus, FO, signes pyramidaux, troubles sphinctriens.

LCR Plocytose modre Hyperprotinorachie modre avec distribution oligoclonale des gammaglobulines llectrophorse et synthse intra-thcale dIgG.

Amantadine, anticholinergiques, antidpresseurs. Plusieurs annes dquilibration sous traitement simple: Inhibiteur de lactylcholine estrase tacrine: Aggravation progressive des troubles cognitifs, des troubles du comportement et du syndrome aphaso-apraxo-agnosique Comitialit possible Inversion du cycle veille-sommeil Agressivit Dcs en 10 ans en moyenne. Unilatrale Paroxysmes douloureux brefs et rptitifs dcharges lectriques Dclenchement par une zone gachette ou certains mouvements.

Savoir diffrencier: SEP diplopie transitoire et rcidivante Myasthnie correction par prostigmine. Toute tude du champ visuel recherche de faon prcise une anomalie dans lespace visible par un oeil immobile qui fixe un point immobile. Anomalies du CV: Matriel dtude: CV central Le CV normal est centr par le point de fixation macula et comporte un scotome phy-siologique temporal tche aveugle correspondant la papille. Avec cercle prikratique rougeur concentre la priphrie de la corne et acuit visuelle perturbe.

HTA, capillaropathie, diabte, thrombopnie, dyslipmie. Symptomatique par mydriatiques et anti-inflammatoires tiologique si infection ORL sinus , sarcodose, rhumatisme inflammatoire PR, SPA , allergie microbienne. La fausse exophtalmie du myope La buphtalmie du glaucome congnital Lexorbitisme. Syndrome traumatique postrieur - hmorragie du vitr - hmorragie, dchirure rtinienne - dcollement de rtine - dme rtinien: Épisodes mélancoliques francs et hypomaniaques III: Épisodes mélancoliques francs et maniaques:.

De la psychiatrie 3 courants de pensée: Le virus influenza porcin SIVavec le type: Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à blogduchalet yahoo. Petit glossaire de terminologie épileptique et neurologique Lexique: Anonyme 16 septembre à avebtis Dépression et maladie chronique Pr.

TÉLÉCHARGER AVENTIS INTERNAT PDF

Avril, Objectif D apprendre à reconnaître certains troubles de santé mentale et de toxicomanie dans un contexte de concomitance. Create lists, bibliographies and reviews: Would you also like to submit a review for this item?

Linked Data More info about Linked Data. Plus forte Plus en détail. Next sur Blog du Chalet! Etats dépressifs et conduite suicidaire Etats dépressifs et conduite suicidaire Table des matières Table des matières 3 I — Données épidémiologiques A. Clinique des troubles anxieux. Docteur, mon bébé pleure la nuit.

INTERNAT TÉLÉCHARGER PDF AVENTIS

La grippe porcine est une infection virale hautement contagieuse des porcs due à un orthomyxovirus: Please enter recipient e-mail address es. Anorexie mentale Introduction Trouble psychopathologique multifactoriel avec Plus en détail. Psychose maniaco-dépressive Dr Angéla Plus en détail.